La danse à l’escrime ou des épées – Pizzica

La danse à l’escrime ou des épées – Pizzica

c’est une danse très ancienne qui chaque année est proposée au couché du soleil du 15 août à l’aube du 16 août dans la place qui se trouve en face au Sanctuaire de S. Rocco à Torrepaduli à l’occasion des célébrations en honneur du Saint. Il en dérive des duels très probablement de paysans qui se déroulaient pour défendre l’honneur ou l’orgueil entre des familles rivales ou à l’occasion des foires et des marchés. Même si on ne peut pas l’affirmer avec certitude, cette danse semble avoir été introduite par les gitans qui géraient les principaux marchés de bétail.

La danse est accompagnée par les immanquables tambourins salentins et par l’harmonique à bouche. Les danseurs se défient dans une espèce de duel qui autrefois prévoyait l’emploi de couteaux, aujourd’hui non utilisés. Le but principal de la danse est celui de frapper l’adversaire, et chaque geste simule les mouvements typiques de la lutte avec les couteaux en suivant les règles du combat: ne jamais tourner le dos à l’autre, être toujours bien vigilant et tenir les distances. La danse prévoit la présence de deux danseurs qui sont progressivement remplacés par des personnes présentes dans le groupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *