Le fer battu Salento

Le fer battu Salento

Aujourd’hui comme autrefois, les instruments et les méthodes pour le travail du fer sont presque les mêmes: forges, marteaux, enclumes sont utilisés pour réaliser des lampes, des grilles, des chandeliers et des lits. Le procédé technique consiste à « battre » le fer soumis à la chaleur sur l’enclume avec le marteau. La diffusion tardive du travail du fer est due soit à l’impossibilité d’atteindre des températures élevées pour sa fusion (1535° C) et travail mais aussi à la considération insuffisante que nos aïeux avaient de ce métal « mou » qui exigeait un long travail. En effet il fut apprécié seulement lorsqu’on découvrit qu’en le refroidissant dans l’eau lorsqu’il était encore ardent il devenait un matériel très semblable au bronze et qu’il augmentait ses caractéristiques de résistance et dureté. Ce fut ainsi que le fer tempéré remplaça beaucoup d’outils en bronze jusqu’à être utilisé pour réaliser des objets de différent type et genre.

photo-pouilles_083

En observant beaucoup d’immeubles et villas, situés dans le Salento, et construits entre la fin du ‘800 et les premières années du ‘900, on peut remarquer des balcons avec de magnifiques rampes en fer battu qui vont du style baroque au liberty. Á Lecce quelques exemples de balcons de ce type sont visibles sur les façades des Palazzo Adorno, Palazzo Calmieri, Palazzo Rossi, Palazzo Marrese, Palazzo Guarini et nombreux d’autres. Splendides sont aussi les grilles des cimetières, des sanctuaires et des petites chapelles.

Mais le travail du fer a touché aussi la décoration domestique: des dossiers des lits anciens modelés à la main et parfois décorés avec des ronds peints avec des motifs floraux aux berceaux des bébés, des balustrades raffinées des escaliers aux lustres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *